knowledge management for development

Les maisons du développement local: une innovation pour promouvoir le développement économique local

Le Dr Thiendou NIANG, expert en capitalisation d'expérience et Directeur du Cabinet Afrique Communication, agence spécialisée en communicaiton à Dakar a contribué à la rédaction du document de 56 pages, Les maisons du développement local – une innovation pour promouvoir le développement économique local.  Il symbolise lacapitalisation des expériences du Programme national de Développement local (PNDL) sur les outils et les instruments mis en œuvre entre 2008 et 2012, dans la région de Louga, par ce programme et le Projet d’Appui au Développement local (PADEL). Huit expériences ont été capitalisées, regroupées en quatre chapitres.

 Le premier chapitre se focalise sur les maisons du développement local (MDL), instituées dans les départements de la région de Louga pour expérimenter et promouvoir des approches de développement local adaptées au contexte institutionnel et socio-économique de la zone. Leur capitalisation, après cinq ans de mise en œuvre, permet de documenter et de modéliser les stratégies. Les MDL, en tant que plateforme d’appui, ont permis un dialogue inclusif des acteurs territoriaux et fait la promotion des initiatives économiques locales.

 Le deuxième article du chapitre met l’accent sur les MDL en tant que carrefours des synergies inter-acteurs pour la promotion d’un développement économique durable, grâce à une approche multifonctionnelle, multi-acteurs et multi-niveaux, grâce aussi à des dynamiques partenariales (pour faire converger des projets et programmes vers les MDL).

 Le deuxième chapitre de cet ouvrage s’appesantit sur la décentralisation, avec les expériences de capitalisation de trois initiatives, celle du « département, une échelle territoriale de promotion du développement local » (avec la mise en place de groupements d’intérêt communautaire, GIC), celle du « financement d’ouvrages de soutien à l’économie locale » (avec le Fonds de Développement économique local, FDEL) et celle de « la mise en œuvre du partenariat public-privé » (avec le partenariat de Gouye Mbeuth, une collectivité locale, avec des acteurs privés pour la gestion des infrastructures marchandes).

 Au troisième chapitre qui aborde la déconcentration, l’approche mise en œuvre dans la région de Louga pour mobiliser des ressources locales est mise en exergue. Les étapes et les résultats de cette approche sont décrits et analysés.

 Le quatrième et dernier chapitre, à travers deux expériences, traite de l’espace que constitue le secteur privé. Est d’abord examiné l’espace d’organisation du secteur privé qu’est l’Association de Développement économique local (ADEL). C’est à la fois un cadre de représentation et de dialogue fédérant les acteurs économiques du département et un espace d’animation économique et d’appui conseil aux porteurs d’initiatives économiques. Ensuite, le deuxième article du traite plus spécifiquement de l’ADEL de Kébémer et de la manière dont elle véhicule une complémentarité d’actions entre les services non financiers et les services financiers pour appuyer les porteurs d’initiatives économiques.

 L’ouvrage se termine par une conclusion qui met en lumière les défis à relever en vue d’une pérennisation des expériences capitalisées, initiées dans le département de Louga par le PNDL et le PADEL.

Views: 35

Any comment to this

Members

© 2014   Created by Knowledge Management for Development.

Contact km4dev | Site Design : Groupsia International  |  Report an Issue  |  Terms of Service